top of page

Les Posts

Rechercher

Contenu web réussi: Google lève le voile sur les bonnes pratiques





Google et la quête du contenu pertinent : Une orientation vers une création de contenu axée sur l'utilisateur


Google, le géant de la recherche en ligne, a récemment apporté des éclaircissements importants concernant sa définition du contenu "non pertinent".


Ces précisions, relayées par Danny Sullivan, un porte-parole reconnu de Google, ont pour principal objectif d'orienter les rédacteurs, éditeurs et créateurs de contenu vers des publications qui répondent davantage aux besoins et aux intérêts des utilisateurs.



Les principaux enseignements à tirer :

  • Contenu non pertinent : Il s'agit principalement de contenu qui est rédigé dans le but d'optimiser le référencement sur les moteurs de recherche, sans véritablement prendre en compte les attentes et les besoins des internautes. Ce type de contenu est souvent générique, sur-optimisé et manque de profondeur ou de pertinence réelle pour le lecteur.

  • Appel de Google aux rédacteurs : Google encourage vivement les rédacteurs à se concentrer sur la création de contenus qui répondent aux questions concrètes et aux préoccupations des utilisateurs. Plutôt que de se focaliser uniquement sur les techniques de référencement (SEO), l'accent doit être mis sur la valeur ajoutée apportée au lecteur.

Des détails sur la pertinence du contenu selon Google :

Suite à une série de tweets, notamment celui de Spencer Haws qui critiquait la politique de Google en matière de contenu, Danny Sullivan est intervenu pour clarifier la position de l'entreprise. Spencer Haws exprimait sa préoccupation quant à l'impact de Google sur la spontanéité et l'authenticité des blogs. Il remettait en question la mise à jour "Helpful Content Update" de Google, suggérant qu'elle pourrait pénaliser les sites pour des articles jugés non pertinents.


En réponse, Danny Sullivan a souligné plusieurs points essentiels :

  • Liberté de création : Écrire sur des sujets divertissants, personnels ou tout autre thème de choix n'est pas un problème. Google ne dicte pas les sujets à aborder. L'authenticité, les perspectives personnelles et les expériences sont valorisées.

  • Contenu inutile vs Contenu utile : Le contenu qui est rédigé principalement pour le classement sur les moteurs de recherche, sans apporter de valeur réelle aux lecteurs, est considéré comme "inutile". En revanche, un article qui partage une expérience personnelle, même s'il est amusant ou léger, est considéré comme utile s'il apporte une valeur ajoutée aux lecteurs.

Des informations supplémentaires basées sur les interactions avec Danny Sullivan :

Suite à cette clarification, Danny Sullivan a reçu de nombreuses questions de la part de la communauté en ligne. Parmi les points clés abordés :

  • Sur-utilisation des outils SEO : L'accent mis sur les scores SEO peut parfois éclipser l'objectif principal de la création de contenu, à savoir répondre aux besoins des lecteurs.

  • Intention derrière le contenu : Google utilise des algorithmes avancés pour évaluer l'intention derrière chaque contenu. Les signaux web, tels que les interactions des utilisateurs, les partages et les commentaires, sont utilisés pour déterminer la pertinence et l'utilité d'un contenu.

  • Rôle du SEO : Le SEO est un outil essentiel pour aider les moteurs de recherche à comprendre et à indexer le contenu. Cependant, il ne doit pas être utilisé au détriment de la création de contenu de qualité pour les utilisateurs.

Le système de contenu utile de Google :

Le "Helpful Content System" de Google vise à récompenser les pages Web qui offrent une expérience positive aux utilisateurs, par opposition à celles qui ne répondent pas à leurs attentes. Ce système génère un signal global pour un site web, qui est pris en compte parmi de nombreux autres signaux utilisés pour la recherche Google. Il automatise l'identification des contenus qui semblent manquer d'intérêt ou de valeur ajoutée pour les utilisateurs.

Pour repérer le contenu inutile, il est essentiel d'effectuer un audit de contenu et d'évaluer l'engagement des utilisateurs. Cela passe par la recherche de sections contenant beaucoup de textes que les utilisateurs peuvent ignorer, les pages manquant d’originalité et les données obsolètes. Une fois que le contenu superflu est identifié, il est essentiel de le supprimer ou de le réviser afin d’améliorer la qualité globale de votre site web.


Conclusion :

Les clarifications apportées par Google soulignent l'importance de la création de contenu authentique, pertinent et axé sur l'utilisateur. En fin de compte, le succès en ligne dépend de la capacité à fournir des informations qui répondent aux besoins et aux intérêts des utilisateurs, tout en respectant les directives et les meilleures pratiques établies par les moteurs de recherche.

Commentaires


bottom of page